Calendrier

15 Avril 2018

tabs

Semaine Extra #4

festival où la jeunesse s'exprime

« Ma maison. Ma famille. Mes amis. Mon école. Ma ville. Mon pays. C’est chez moi. L’endroit que je connais et qui me reconnait. Qui me constitue, et où je me construis.  Celui qui m’amène à penser le monde, à me positionner. Un sentiment d’appartenance rassurant ! L’endroit où je veux, où je dois rester. Mais aussi, celui que je voudrais, que je devrai, quitter. Pour devenir et me risquer. M’émanciper pour me confronter. Partir à la rencontre de l’autre. Habiter une autre maison, découvrir un autre pays. Ailleurs ! Avoir le sentiment que finalement, chez moi... c'est partout ! »

Voici trois ans que nous avons créé ce nouveau festival « pour et avec » les jeunes.  Ce sont les élèves d’aujourd’hui et les citoyens de demain. La Semaine Extra articule le temps et le hors temps scolaires, dans les établissements et dans les théâtres de Thionville pour présenter des spectacles pluridisciplinaires, venus de France et d’ailleurs, avec des ateliers, des rencontres et des projets participatifs. Isabelle Ronayette et Régis Laroche, artistes associés du NEST, en sont les nouveaux directeurs artistiques. 

 

La 4e édition réunit sept spectacles sous un thème "d'ailleurs, je suis d'ici" qui veut explorer les questions d’appartenances, qu’est ce qui fait qu’on se sent chez soi ou pas ?

 

Isabelle Ronayette et Régis Laroche,
directeurs artistiques de La Semaine Extra

 

 

DISCOURS DES JEUNES "PASSEURS" POUR L'INAUGURATION

 

Selon vous, qu’est-ce que c’est que l’adolescence ?
Selon le Larousse, l’adolescence est l’âge qui suit la puberté et qui précède l’âge adulte.

 

Selon ce qu’on entend, quotidiennement,

Les adolescents sont immatures,
Les adolescents sont inconscients des dangers qui les entourent,
Les adolescents sont fainéants,
Les adolescents procrastinent,
Les adolescents sont incapables de prendre la moindre initiative,
Les adolescents ne s’intéressent à rien,
Les adolescents sont en permanence en contradiction avec les adultes,
Les adolescents sont insolents.

 

Mais ces mêmes adolescents ont des choses à vous dire ce soir.

 

Ces mêmes adolescents sont révoltés,
Ces mêmes adolescents ont besoin d’avoir la parole,
Ces mêmes adolescents ont soif de justice,
Ces mêmes adolescents ne se tairont plus,
Ces mêmes adolescents ont organisé un festival. Ils se sont engagés. Nous nous sommes engagés, nous avons eu des idées pour essayer d’habiter ce lieu avec toute l’âme et l’énergie dont nous sommes dotés et qui nous construisent.

 

Cette année, le NEST nous a ouvert ses portes et nous a permis d’imaginer et de rêver la Semaine Extra. S’est alors formé le groupe des Passeurs : une dizaine d’adolescents qui se sont mobilisés pour organiser une Semaine Extra digne de ce nom. Ce festival, nous l’espérons, est le reflet de notre monde et de nos envies.

 

Notre engagement au cœur du théâtre a été synonyme d’épanouissement et a été à l’origine de plusieurs prises de conscience. L’équipe nous a accueillis à bras ouverts et nous a aidés à nous réaliser, reconstruire, découvrir, rencontrer, enrichir, expérimenter, créer, peindre.

 

[...]

 

La contradiction, quant à elle, est nécessaire. Pour organiser ce festival, par exemple, nous avons eu des différends, nous n’avons pas toujours été d’accord, mais nous avons travaillé avec cette contradiction, et pas contre. La contradiction peut être un moteur, elle ne doit pas être un frein. Elle fait partie de la vie en communauté et elle est ce qu’on décide d’en faire.

 

Pour ce qui est de l’insolence, elle est nécessaire quand notre parole n’est pas prise en compte. Nous parlons fort pour couvrir le brouhaha des adultes. Votre brouhaha incessant.

 

Les Passeurs

 

>> lire l'intégralité du discours <<

 

 

PROGRAMMATION 2018 

 

> A House in Asia

cie Agrupación Señor Serrano

13 > 14 avril

 

> Longueur d'ondes

création de Bérangère Vantusso | mise en images Paul Cox

14 > 18 avril

 

> Les Imposteurs

création de Jean Boillot | texte Alexandre Koutchevsky

14 > 18 avril

 

> Sans murs et 100 fenêtres

restitution de l’atelier Young’n’Club encadré par Isabelle

Ronayette

15, 18 avril

 

> Price

création de Rodolphe Dana  | texte Steve Tesich

16 > 17 avril

 

> Jours radieux

création cie Impakt  | texte Jean-Marie Piemme

16 > 18 avril

 

> 2 ou 3 Choses que je sais de vous

de Marion Siéfert

18 avril

 

LA SEMAINE EXTRA C'EST AUSSI 

> les ateliers (Site du Théâtre en Bois)

> les scènes ouvertes (Site du Théâtre en Bois)

> les levers de rideau

> le concours du court métrage Film EXTRA (le cinéma La Scala le 17 avril à 18h)

> l'émission radio (15 avril à 17h au Barnum du Site du Théâtre en Bois)

> la fête de cloture (18 avril à 17h30 au Théâtre en Bois)

 

Inscription : 03 82 82 54 70 46 | lorenajarosz@nest-theatre.fr

 

>> consuler le calendrier du festival <<

 

***

 

TARIFS 

 

> Tarifs spectacle plein 10 € / jeune 5 €

> Tarifs atelier plein 5 € / jeune 2,5 €

> Pass’festival (tous les spectacles) plein 30 € / jeune 15 €

> Pass’week-end (spectacles des 13/14/15 avril) plein 20 € / jeune 10 €

dates: 

Avril

Vendredi 13  
Samedi 14  
Dimanche 15  
Lundi 16  
Mardi 17  
Mercredi 18  
distribution: 
direction artistique
Isabelle Ronayette et Régis Laroche
mentions: 

Le festival La Semaine Extra est coordonné par le NEST avec le soutien de la DRAC-Grand Est, de la Région Grand Est, de la Ville de Thionville, du Rectorat Nancy-Metz, du Conseil Départemental de Moselle, de la SACD et de la Copie Privée en partenariat avec les Cités scolaires Hélène Boucher et Charlemagne (Thionville), le Lycée polyvalent Jean-Baptiste Colbert (Thionville), le Lycée Saint-Pierre Chanel, le Lycée la Briquerie (Thionville), le Lycée Antoine de Saint-Exupéry (Fameck), le Lycée polyvalent Louis de Cormontaigne (Metz) et les partenaires culturels et sociaux Puzzle, le Cinéma La Scala, le Centre social le Lierre et l’Espace culturel Leclerc et les partenaires média France 3 Grand Est, Télérama, la Terrasse, Bold, Le Républicain Lorrain.

tabs

Sans murs et 100 fenêtres

Young'n'Club

 

La saison dernière est née la troupe jeune du NEST : le Young’n’Club. Le projet continue et grandit... Les comédiens en herbe se réunissent chaque semaine autour d’Isabelle Ronayette. La restitution de leur travail marquera la fête de clôture de la Semaine Extra.  

 

« Comment s’inventer son propre moi, sa propre vie, sa propre maison, sans toit, sans murs, sans limites ? La bande de potes se retrouve, comme l’année dernière, sur le canapé. C’est leur lieu à eux, leur chez-soi, leur maison.
Maison : bâtiment servant de logis, d’habitation, de demeure, ménage, foyer, tout ce qui a rapport aux affaires domestiques, maisonnée, famille.
Avec leurs forces et leurs faiblesses, en oubliant leurs préjugés, ils construisent.
Ils se livrent, ils veulent vivre, pas forcément comme leurs parents mais toujours à cent à l’heure. L’heure de l’adolescence où il est bon de rêver et d’être contre. »
Isabelle Ronayette, mai 2017

> à partir de 14 ans

dates: 

Avril

Dimanche 15 à 18h00
Mercredi 18 à 19h00
lieu: 
Théâtre en Bois
durée: 
estimée 1h00
distribution: 
mise en scène
Isabelle Ronayette

tabs

Longueur d'Ondes

Histoire d'une radio libre

 

En 1979, au cœur du bassin de Longwy, alors que le secteur de la sidérurgie en Lorraine agonise, la CGT créé une radio pirate : Lorraine Cœur d'Acier, l'une des premières radios libres en France. Très vite, dans une soif inouïe de parole, toute la population de Longwy, ouvriers, femmes et enfants, s'en empare et la défend, avec une rare détermination, contre les tentatives de démantèlement. Cette radio a incarné, pendant seize mois, la beauté d'une insoumission collective ainsi qu'une extraordinaire libération de la parole.

 

Pour raconter cette expérience de démocratie hors du commun, Bérangère Vantusso, en collaboration avec Paul Cox pour la réalisation des images, s'est inspirée du Kamishibaï, un art du conte très populaire au Japon : un « théâtre sur papier » où le conteur fait défiler de grands dessins dans un théâtre de bois et crée une sorte de roman graphique que l'on effeuille en parlant. Longueur d'Ondes met ainsi en scène cette volonté d'être et d'agir ensemble, en dehors de toute organisation politique. Un spectacle insoumis qui trouve un écho dans les commissions de Nuit debout et qui a quelque chose à transmettre de la liberté aux nouvelles générations.

> représentations scolaires 
lundi 16 avril à 10h et 14h (Lycée Charlemagne)

mardi 17 avril à 10h et 14h (Lycée Hélène Boucher)
mercredi 18 avril à 10h (Lycée Colbert)

 

REPRÉSENTATIONS TOUT PUBLIC

14 avril à 13h et à 17h
15 avril à 16h : représentation en audiodescription précédée d'une visite tactile à 14h30 (sur réservation).
>> Site du Théâtre en Bois - 15 route de Manom à Thionville

 

dates: 

Avril

Samedi 14 à 13h00
Samedi 14 à 17h00
Dimanche 15 à 16h00
lieu: 
Théâtre en Bois
durée: 
1h00
distribution: 
mise en scène
Bérangère Vantusso
mise en images
Paul Cox
collaboration artistique
Guillaume Gilliet
scénographie
Cerise Guyon
lumières
Jean-Yves Courcoux
avec
Hugues de la Salle, Marie-France Roland
mentions: 

production Compagnie trois-six-trente coproduction Théâtre Olympia – CDN de Tours, Théâtre de Sartrouville et des Yvelines – CDN, Studio-Théâtre de Vitry avec le soutien du T2G – Théâtre de Gennevilliers – CDN, SPEDIDAM

à télécharger: