Calendrier

17 Avril 2018

tabs

Semaine Extra #4

festival où la jeunesse s'exprime

« Ma maison. Ma famille. Mes amis. Mon école. Ma ville. Mon pays. C’est chez moi. L’endroit que je connais et qui me reconnait. Qui me constitue, et où je me construis.  Celui qui m’amène à penser le monde, à me positionner. Un sentiment d’appartenance rassurant ! L’endroit où je veux, où je dois rester. Mais aussi, celui que je voudrais, que je devrai, quitter. Pour devenir et me risquer. M’émanciper pour me confronter. Partir à la rencontre de l’autre. Habiter une autre maison, découvrir un autre pays. Ailleurs ! Avoir le sentiment que finalement, chez moi... c'est partout ! »

Voici trois ans que nous avons créé ce nouveau festival « pour et avec » les jeunes.  Ce sont les élèves d’aujourd’hui et les citoyens de demain. La Semaine Extra articule le temps et le hors temps scolaires, dans les établissements et dans les théâtres de Thionville pour présenter des spectacles pluridisciplinaires, venus de France et d’ailleurs, avec des ateliers, des rencontres et des projets participatifs. Isabelle Ronayette et Régis Laroche, artistes associés du NEST, en sont les nouveaux directeurs artistiques. 

 

La 4e édition réunit sept spectacles sous un thème "d'ailleurs, je suis d'ici" qui veut explorer les questions d’appartenances, qu’est ce qui fait qu’on se sent chez soi ou pas ?

 

Isabelle Ronayette et Régis Laroche,
directeurs artistiques de La Semaine Extra

 

 

DISCOURS DES JEUNES "PASSEURS" POUR L'INAUGURATION

 

Selon vous, qu’est-ce que c’est que l’adolescence ?
Selon le Larousse, l’adolescence est l’âge qui suit la puberté et qui précède l’âge adulte.

 

Selon ce qu’on entend, quotidiennement,

Les adolescents sont immatures,
Les adolescents sont inconscients des dangers qui les entourent,
Les adolescents sont fainéants,
Les adolescents procrastinent,
Les adolescents sont incapables de prendre la moindre initiative,
Les adolescents ne s’intéressent à rien,
Les adolescents sont en permanence en contradiction avec les adultes,
Les adolescents sont insolents.

 

Mais ces mêmes adolescents ont des choses à vous dire ce soir.

 

Ces mêmes adolescents sont révoltés,
Ces mêmes adolescents ont besoin d’avoir la parole,
Ces mêmes adolescents ont soif de justice,
Ces mêmes adolescents ne se tairont plus,
Ces mêmes adolescents ont organisé un festival. Ils se sont engagés. Nous nous sommes engagés, nous avons eu des idées pour essayer d’habiter ce lieu avec toute l’âme et l’énergie dont nous sommes dotés et qui nous construisent.

 

Cette année, le NEST nous a ouvert ses portes et nous a permis d’imaginer et de rêver la Semaine Extra. S’est alors formé le groupe des Passeurs : une dizaine d’adolescents qui se sont mobilisés pour organiser une Semaine Extra digne de ce nom. Ce festival, nous l’espérons, est le reflet de notre monde et de nos envies.

 

Notre engagement au cœur du théâtre a été synonyme d’épanouissement et a été à l’origine de plusieurs prises de conscience. L’équipe nous a accueillis à bras ouverts et nous a aidés à nous réaliser, reconstruire, découvrir, rencontrer, enrichir, expérimenter, créer, peindre.

 

[...]

 

La contradiction, quant à elle, est nécessaire. Pour organiser ce festival, par exemple, nous avons eu des différends, nous n’avons pas toujours été d’accord, mais nous avons travaillé avec cette contradiction, et pas contre. La contradiction peut être un moteur, elle ne doit pas être un frein. Elle fait partie de la vie en communauté et elle est ce qu’on décide d’en faire.

 

Pour ce qui est de l’insolence, elle est nécessaire quand notre parole n’est pas prise en compte. Nous parlons fort pour couvrir le brouhaha des adultes. Votre brouhaha incessant.

 

Les Passeurs

 

>> lire l'intégralité du discours <<

 

 

PROGRAMMATION 2018 

 

> A House in Asia

cie Agrupación Señor Serrano

13 > 14 avril

 

> Longueur d'ondes

création de Bérangère Vantusso | mise en images Paul Cox

14 > 18 avril

 

> Les Imposteurs

création de Jean Boillot | texte Alexandre Koutchevsky

14 > 18 avril

 

> Sans murs et 100 fenêtres

restitution de l’atelier Young’n’Club encadré par Isabelle

Ronayette

15, 18 avril

 

> Price

création de Rodolphe Dana  | texte Steve Tesich

16 > 17 avril

 

> Jours radieux

création cie Impakt  | texte Jean-Marie Piemme

16 > 18 avril

 

> 2 ou 3 Choses que je sais de vous

de Marion Siéfert

18 avril

 

LA SEMAINE EXTRA C'EST AUSSI 

> les ateliers (Site du Théâtre en Bois)

> les scènes ouvertes (Site du Théâtre en Bois)

> les levers de rideau

> le concours du court métrage Film EXTRA (le cinéma La Scala le 17 avril à 18h)

> l'émission radio (15 avril à 17h au Barnum du Site du Théâtre en Bois)

> la fête de cloture (18 avril à 17h30 au Théâtre en Bois)

 

Inscription : 03 82 82 54 70 46 | lorenajarosz@nest-theatre.fr

 

>> consuler le calendrier du festival <<

 

***

 

TARIFS 

 

> Tarifs spectacle plein 10 € / jeune 5 €

> Tarifs atelier plein 5 € / jeune 2,5 €

> Pass’festival (tous les spectacles) plein 30 € / jeune 15 €

> Pass’week-end (spectacles des 13/14/15 avril) plein 20 € / jeune 10 €

dates: 

Avril

Vendredi 13  
Samedi 14  
Dimanche 15  
Lundi 16  
Mardi 17  
Mercredi 18  
distribution: 
direction artistique
Isabelle Ronayette et Régis Laroche
mentions: 

Le festival La Semaine Extra est coordonné par le NEST avec le soutien de la DRAC-Grand Est, de la Région Grand Est, de la Ville de Thionville, du Rectorat Nancy-Metz, du Conseil Départemental de Moselle, de la SACD et de la Copie Privée en partenariat avec les Cités scolaires Hélène Boucher et Charlemagne (Thionville), le Lycée polyvalent Jean-Baptiste Colbert (Thionville), le Lycée Saint-Pierre Chanel, le Lycée la Briquerie (Thionville), le Lycée Antoine de Saint-Exupéry (Fameck), le Lycée polyvalent Louis de Cormontaigne (Metz) et les partenaires culturels et sociaux Puzzle, le Cinéma La Scala, le Centre social le Lierre et l’Espace culturel Leclerc et les partenaires média France 3 Grand Est, Télérama, la Terrasse, Bold, Le Républicain Lorrain.

tabs

Price

 

Entre un père, ouvrier fatigué, et une mère, femme à la force mystérieuse, la vie de Daniel Price, dix-sept ans, commence par un échec, une occasion ratée de fuir l'East Chicago, ville industrielle et prolétaire, où l'avenir se résume à passer sa vie à l'usine. Entouré d'amis à peu près aussi perdus que lui, Daniel va, au cours de son dernier été d'adolescent, tandis que son père agonise, être emporté par la force dévastatrice d'un premier amour.

 

Dans cette adaptation du roman autobiographique de Tesich, Rodolphe Dana s’appuie sur les deux lignes de force du récit : le lent et violent dépérissement du père et le lent et puissant amour de Daniel pour Rachel. Aussi, pour mettre en scène la vie de ce jeune homme, sensible et fantasque, il fait du plateau un espace à la fois intime et imaginaire, un lieu pour explorer la lutte familiale, amoureuse et amicale de son personnage qui passe brutalement de l’adolescence à l’âge adulte. En suivant étape par étape cette vie de Daniel Price, le metteur en scène pose ainsi aux spectateurs la question sensible et universelle de l’invention de soi : comment en effet construit-on son destin ? Comment devient-on soi-même ?

> représentation scolaire 
lundi 16 avril à 14h30

 

> à partir de 16 ans

dates: 

Avril

Lundi 16 à 14h30
Mardi 17 à 20h00
lieu: 
Théâtre de Thionville, Grande salle
durée: 
estimée 2h00
distribution: 
texte
Steve Tesich
création collective dirigée par
Rodolphe Dana
traduction
Jeanine Hérisson
adaptation/dramaturgie
Rodolphe Dana et Nadir Legrand
scénographie/costumes
Katrijn Baeten et Saskia Louwaard
lumières
Valérie Sigward
création son
Jefferson Lembeye
avec
Simon Bakhouche, Grégoire Baujat, Inès Cassigneul, Rodolphe Dana, Françoise Gazio, Antoine Kahan et Lionel Lingelser
mentions: 

production Théâtre de Lorient – Centre Dramatique National coproduction Collectif Les Possédés, Théâtre de Nîmes – Scène conventionnée pour la danse contemporaine, Châteauvallon – Scène Nationale, Le Bateau Feu – Scène Nationale Dunkerque

à télécharger: