Mimoun et Zatopek

emojie en illustration de la production Mimoun et Zatopek

Les Trois Mulets Co-Production 2018en tournée

texte et mise en scène Vincent Farasse

Au milieu des années 70, Karim, un ouvrier mécanicien, occupe son usine. La nuit, il repense à 1947, l’année de son arrivée en France et de sa première action militante : la grande grève aux usines Renault, à Boulogne-Billancourt. C’est également l’année où il adhère au parti communiste, où il se passionne pour la course. Ses héros sont deux des plus grands coureurs de fond : Mimoun et Zatopek qui ne cessent de s’affronter sur les stades. Entre Mimoun, le français d’Algérie comme lui, et Zatopek, l’idole du parti communiste, Karim ne peut jamais choisir. Il vieillit avec eux et raconte leur histoire, mais aussi la sienne, modeste et émouvante.

Vincent Farasse écrit et met en scène ce monologue pour le comédien Ali Esmili où se mélangent les stades et les usines, la reconstruction de l’après-guerre et l’essoufflement du modèle communiste, les vies anonymes et celles des héros. Un théâtre de la mémoire pour comprendre notre présent et penser notre avenir.

À voir

image diaporama
France Demay
image diaporama
Suomen Urheilumuseo

Distribution et production

texte et mise en scène Vincent Farasse
Collectif Les Trois Mulets 
scénographie Jean Gilbert-Capietto
éclairage Nathalie Perrier

avec Ali Esmili


Production Collectif Les Trois Mulets, Compagnie AZDAK, NEST – CDN transfrontalier de Thionville-Grand Est 
avec le soutien de La Virgule – Centre transfrontalier de création théâtrale de Tourcoing-Mouscron, de la Région Grand Est, de la DRAC Grand Est, de la DRAC Hauts-de-France , du Plateau 31, Gentilly