CDN transfrontalier de Thionville - Grand Est

Direction Jean Boillot

Le CDN et le projet de Jean Boillot

Le NEST, Nord-ESt Théâtre

Le NEST – acronyme de Nord-ESt Théâtre – est un théâtre de création dirigé par le metteur en scène Jean Boillot depuis 2010.

Initialement Théâtre Populaire de Lorraine, c’est avec l’arrivée de la nouvelle direction qu’il a eu sa nouvelle appellation – NEST signifie « nid » en allemand et en anglais. Situé à mi-chemin entre Metz et Luxembourg et positionné sur un territoire transfrontalier, ce théâtre est symbole d’une ouverture possible à d’autres langues et à d’autres cultures.

CDN de Thionville-Grand Est 

Le NEST a le label de Centre dramatique national. Un CDN est une institution missionnée et subventionnée par le Ministère de la Culture et de la Communication pour la production de spectacles, l’accompagnement d’artistes professionnels et émergents, et le développement des publics.

Décentralisation théâtrale

Après la deuxième guerre mondiale, la construction progressive d'une politique théâtrale accompagne la reconstruction du pays tout entier. C’est à partir de 1946 en effet que se développe un vaste mouvement de décentralisation dramatique qui préfigure l'organisation décentralisée de la République et anticipe la création du ministère des affaires culturelles en 1959. Dès la création du ministère des affaires culturelles en 1959, André Malraux poursuit l'engagement initié avant lui en faveur du théâtre. Il consolide les budgets des deux théâtres nationaux existant, crée le troisième en détachant de la Comédie Française l'Odéon, baptisé Théâtre de France dont la direction est confiée à Jean-Louis Barrault, et décide de l'évolution de ces théâtres en établissements publics.

Malraux poursuit également la décentralisation dramatique, en suscitant la création de nouveaux Centres dramatiques nationaux (CDN) à partir de 1961, et contribue à l'émergence de troupes subventionnées. Enfin, le théâtre privé est également soutenu avec la création en 1964 du fonds de soutien au théâtre privé. Avec la création des maisons de la culture se constitue un réseau qui rencontre celui, préexistant, des CDN.

Les missions

Le CDN est une structure dirigée par un ou plusieurs artistes directement concernés par l’art dramatique. Il lui est confié une mission d'intérêt public de création dramatique, dans le cadre d'une politique nationale de développement de l'art du théâtre.

Les centres dramatiques sont des outils majeurs et structurants pour la fabrication et la production du théâtre, dans un esprit d’ouverture et de partage, notamment par l’accueil d’artistes en résidence. Les missions des CDN s’organisent autour de la création et du rayonnement des œuvres du (de la) directeur(trice) et/ou autour de l'élargissement du répertoire défendu par le centre. Ce sont des lieux de référence régionale et nationale où peuvent se rencontrer et s’articuler toutes les dimensions du théâtre : la recherche, l’écriture, la création, la diffusion, la formation.

Ce sont des lieux privilégiés d’accès des publics au théâtre dans la diversité et l’actualité de ses esthétiques. Ils font vivre les œuvres du patrimoine, contribuent à la création d’un répertoire contemporain et participent à l’expérimentation de nouvelles formes scéniques. Ils doivent constituer un point d’ancrage pour l’art théâtral sur leur aire d’implantation, créer une dynamique territoriale, fédérer les énergies, faire naître et accompagner des projets. Le projet du (de la) directeur(trice) doit en outre permettre l’ouverture à d’autres disciplines.

PROJET DE jean boillot 

Dialogue du théâtre et de la musique 

Un théâtre d’art ouvert aux autres disciplines des arts du spectacle, où l’on raconte des histoires, où l’acteur, la dramaturgie et en particulier les arts sonores se croisent. Nous favoriserons les collaborations avec des auteurs, des musiciens et des compositeurs.

Théâtre pour et avec les jeunes

Les jeunes ne sont pas seulement le public de demain mais aussi celui d’aujourd’hui : voici ce que nous proclamons depuis le début. Nous avons créé la Semaine Extra, festival pour et avec les jeunes, en et hors temps scolaire, avec des établissements scolaires et des acteurs culturels du territoire. Pour le 3ème mandat de Jean Boillot, nous y développerons l’offre artistique internationale, avec la présence de langues étrangères tout en élargissant les partenariats vers de nouveaux lycées et collèges. Nous programmerons des créations, notamment de spectacles participatifs.

Formes brèves

La forme brève n’est pas brouillon ou la partie d’un tout, elle est un format mineur plein de vitalité pour les artistes et pour le public. Par ses singularités, elle nous oblige à programmer autrement et inventer de nouveaux modes de production et d’accueil public. Dans le cadre du festival Court Toujours, nous avons développé une offre de spectacles de grandes qualités et de haute exigence artistique, ouvert à tous (notamment au jeune public) avec des partenariats avec des acteurs culturels régionaux. Depuis sa création, Court toujours a rencontré un grand succès.

Théâtre transfrontalier

Aujourd’hui, grâce à ses nombreuses collaborations outre-frontières, le NEST s’impose comme le premier CDN à dimension transfrontalière sur le territoire national. Créer un public "grand-régional" en s’appuyant sur un théâtre de création, tel est le crédo partagé par les partenaires du réseau Total Théâtre. Nous avons développé depuis des années et en collaboration avec nos partenaires de la Grande Région des programmes de formation professionnelle pour les artistes émergents, de production-diffusion, et de développement de public.

Permanence artistique

Après avoir invité des metteurs en scène, un dramaturge-traducteur et un conteur, Jean Boillot associe pour son troisième mandant Jean-Marie Piemme, auteur d’importance internationale, dramaturge et pédagogue. Il lui passe commande de textes, de dramaturgie, de conférences, de classes de maitre. Il a égallement proposé à trois interprètes d'être artistes associés du NEST. Il s’agit dIsabelle Ronayette, Régis Laroche et Philippe Lardaud. Fidèles collaborateurs du CDN, ils rejoignent les créations du directeur et travaillent pour d’autres metteurs en scènes que le NEST coproduit.