CDN transfrontalier de Thionville - Grand Est

Direction Jean Boillot

Un Homme qui fume c'est plus sain

emojie en illustration de l'événement Un Homme qui fume c'est plus sain

Festival Semaine Extra festival adothéâtre

mise en scène Leslie Bernard et Collectif BAJOUR

image vignette de l'événement Un Homme qui fume c'est plus sain
© Nicolas Joubard

Du 27 au 28 mars 2020

Théâtre en Bois

+ 15 ans / 1h30

Séances

  • vendredi 27 mars à 14h
  • samedi 28 mars à 19h

Tarifs

plein 16€
adhérent* 10€
jeune 8€ (2e spectacle à 5€)

 * avec la carte d’adhésion à 15€

Après s’être perdus de vue, sept frères et soeurs se retrouvent pour les obsèques de leur père. Ce retour au sein de la famille permet à la metteure en scène Leslie Bernard d’explorer, avec humour, parfois violence, les conflits et les secrets de ses personnages. Elle interroge aussi la capacité de chacun à s’extraire de son milieu. Peut-on renier celui dans lequel nous avons grandi ? Sommes-nous déterminés par un destin social ?

À voir

image diaporama Un Homme qui fume c'est plus sain
© Christian Berthelot
image diaporama Un Homme qui fume c'est plus sain
© Christian Berthelot
image diaporama Un Homme qui fume c'est plus sain
© Nicolas Joubard
image diaporama Un Homme qui fume c'est plus sain
© Nicolas Joubard
image diaporama Un Homme qui fume c'est plus sain
© Nicolas Joubard

Teaser

1:00

Distribution et production

mise en scène Leslie Bernard collaboration artistique Matthias Jacquin scénographie Hector Manuel lumière Julia Riggs son Louis Katorze décors et régie générale François Aupée avec Leslie Bernard, Julien Derivaz, Matthias Jacquin, Hector Manuel, Joaquim Pavy, Georges Slowick, Alexandre Virapin et Adèle Zouane

 

production Collectif BAJOUR production déléguée et diffusion CPPC, Rennes coproduction TNB – Théâtre national de Bretagne soutenu par la Ville de Rennes soutien financier de Spectacle vivant en Bretagne

Revue de presse

07/07/2018

Plus de OFF

…Dans cette tragédie familiale contemporaine aux accents d’Atrides, tombent un à un les murs du non-dit.

En lire plus

Le Parisien

[...] Ce va-et-vient entre les âges rayonne grâce à la fraîcheur d’interprétation de cette jeune troupe dynamique. Via une esthétique épurée et un jeu mouvant à la frontière de l’improvisation, le collectif Bajour donne à voir l’existence de cette famille en prise avec sa mémoire.

En lire plus

Vous aimerez aussi

Conseil de classe

Du 28 au 29 mars 2020

texte et mise en scène Geoffrey Rouge-Carrassat

festival adothéâtre + 10 ans