Baùbo - de l'art de n'être pas mort

Jeanne Candel, Pierre-Antoine Badaroux, Compagnie la vie brève

image vignette de l'événement Baùbo - de l'art de n'être pas mort
©Jean-Louis Fernandez

Du 20 au 21 février 2024

Théâtre de Thionville
grande salle

Infos pratiques :

+ 16 ans

Durée 1h45

Tarifs :

• plein 15€
• adhérent 10€
• jeune ( < 26 ans) 8€
• étudiant, enfant ( < 12 ans), demandeur d'emploi 5€

• carte d’adhésion 15€
une fois achetée, elle vous donne droit au tarif adhérent de 10€ pour chaque spectacle

Navette Metz-Thionville 
mercredi 21 février à 18h devant l'Arsenal (+ arrêt supplémentaire square du Luxembourg) 

 

La passion selon Jeanne Candel

Quand Baùbo, figure méconnue de la mythologie grecque, rencontre Déméter, cette dernière est désespérée par la perte de sa fille Perséphone, enlevée par le dieu des Enfers. Mais Baùbo, en lui montrant son sexe, va déclencher chez Déméter un éclat de rire salvateur, revivifiant… C’est dans ce mythe méconnu que Jeanne Candel et le directeur musical Pierre-Antoine Badaroux ont puisé la sève de cette « anatomie de la passion » sous toutes ses formes, cherchant à explorer ce qu’elle porte en elle de tragique et de joyeux à la fois. Imbriquant chant, musique et jeu, Baùbo nous entraîne dans une suite de tableaux ultragraphiques, fantasques ou carrément burlesques, articulés selon la seule logique du rêve. On rit beaucoup dans Baùbo - de l’art de n’être pas mort, mais on est aussi ému·e, voire bouleversé·e par ces visions d’une liberté époustouflante. Laissez-vous tenter, vous vous en souviendrez longtemps.

 

HEP ! Retrouvez la comédienne Pauline Huruguen dans Illusions de Yordan Goldwaser.

Distribution et production

musique de Heinrich Schütz, l’un des premiers maîtres du Baroque allemand
à partir des œuvres de Buxtehude, Musil, Schütz et d’autres matériaux

mise en scène Jeanne Candel
direction musicale Pierre-Antoine Badaroux
scénographie Lisa Navarro
costumes Pauline Kieffer
assistant costumes Constant Chiassai-Polin
création lumière Fabrice Ollivier
collaboration artistique Marion Bois et Jan Peters
régie générale et plateau Sarah Jacquemot-Fiumani

de et avec Pierre-Antoine Badaroux, Félicie Bazelaire, Prune Bécheau, Jeanne Candel, Richard Comte, Pauline Huruguen, Pauline Leroy, Hortense Monsaingeon et Thibault Perriard

production la Vie Brève - Théâtre de l’Aquarium, Paris coproduction Théâtre National Populaire, Villeurbanne ; Tandem - Scène nationale, Arras-Douai ; Théâtre Dijon Bourgogne - CDN, Dijon ; Comédie de Colmar - CDN Grand Est Alsace ; Festival dei Due Mondi, Spoleto (Italie) ; NEST – CDN transfrontalier de Thionville - Grand Est ; Théâtre Garonne - Scène européenne, Toulouse.
Construction du décor aux ateliers de la MC93 – Bobigny, réalisation des costumes aux ateliers du Théâtre National de Strasbourg, avec des costumes prêtés par le Festival dei Due Mondi, Spoleto (Italie) aide à la création et soutien du ministère de la Culture, du Centre National de la Musique, de la SPEDIDAM, de la Ville de Paris, du Théâtre National de Strasbourg et de l’ONDA – Office national de diffusion artistique pour la création de l’audiodescription du spectacle, avec la participation artistique du Jeune théâtre national remerciements Théâtre du Soleil, Jean-Jacques Lemêtre et Marie-Jasmine Cocito, Adrien Béal, Jean-Brice Candel et Léo-Antonin Lutinier

À voir

BAUBO - de l'art de n'être pas mort - Carnet de Festival, Jeanne Candel, La vie brève

1:18